Juillet 2020, nous partons en vacances en Catalogne. Quatre jours dans le sud de la France qui nous auront permis de profiter de l’air marin, et de vadrouiller à la frontière de l’Espagne. Je vous emmène ?

15 juillet 2020 | Collioure

Arrivés la veille au soir à Perpignan, nous partons sans plus attendre découvrir les alentours. Le programme de la journée sera donc une visite de Collioure.




On flâne un peu sur le bord de mer, mais la masse de touristes présente est vite trop pour moi. Heureusement, dès que l’on s’éloigne de l’eau pour monter dans les ruelles escarpées, la foule disparaît.

parenthèse catalane

La ville est réputée pour être un berceau d’artistes, et l’atmosphère de ses rues s’en ressent.

Les façades sont pleines de couleurs, du street art émaille les murs. A chaque croisement, on trouve de petites galeries d’art. Cette ambiance m’inspire énormément au niveau photographique, j’ai envie de m’arrêter tous les trois mètres pour prendre une photo. Et si ce n’est pas moi qui repère quelque chose, c’est Alex qui attire mon attention sur un détail.


parenthèse catalane

Après avoir arpenté de haut en bas la ville, nous décidons de monter jusqu’à un moulin que l’on aperçoit sur une colline. En chemin pour y aller, la bonne surprise : un musée d’art moderne se cache dans un ancien cloître, au milieu des oliviers.


Après sa visite, on poursuit notre ascension vers le moulin, en montant par des escaliers d’ardoise. Arrivés à notre objectif, la vue surplombe toute la baie, et la foule de touristes reste toujours loin.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est DSCF9927-01-1-1024x819.jpeg.




16 juillet 2020 | Cadaques – Espagne

Nous décidons de poursuivre nos vacances en Catalogne côté Espagne, pour aller passer la journée à Cadaques. La Costa Brava est magnifique avec ses cultures en terrasse et ses petites criques. Cadaques a des airs de Grèce. Au bord de l’eau, les petites habitations blanches à toits ocres se serrent entre elles pour créer une atmosphère dépaysante.

Au pied de l’église de Cadaques, on surplombe les toits et la mer


Contrairement à Collioure, les façades sont immaculées. Néanmoins, on retrouve dans la végétation et les portes les mêmes explosions de couleurs.



Nous en profitons évidemment pour nous baigner, les eaux claires donnant très envie d’un plongeon. Petit conseil si vous vous y rendez : prévoyez des chaussures d’eau, les rochers peuvent être coupants ! Les plages étant vraiment très fréquentées, nous décidons de pousser plus loin pour trouver un coin au calme.

Nos efforts sont récompensés : tout au bout de la ville, derrière un pont, nous dénichons une petite crique quasi déserte.



De retour à Perpignan, on s’attarde quelques instants sur la plage avant de rentrer, pour profiter des dernières lumières du soir.



Vendredi 18 Juillet | Le Palais des Rois de Majorque

Après deux jours à faire plusieurs heures de voiture pour aller se balader, la suite de ces vacances en Catalogne restera à Perpignan. La veille, j’ai découvert l’existence du Palais des Rois de Majorque (à Perpignan, oui, oui). Comme à chaque fois que je croise un palais, je DOIS le visiter. Heureusement pour moi que l’homme aime aussi les musées.


Pour la petite histoire :

Ce palais date en réalité du 13ème siècle, et tire son nom du fait que c’est le roi de Majorque, Jacques II, qui, en 1276, décida de faire de Perpignan sa capitale. Le royaume de Majorque englobait alors les îles dont il tire son nom, ainsi qu’une zone du continent autour de Perpignan. Le royaume sera ensuite réintégré au royaume d’Aragon dont il était initialement issu. Puis, par conquêtes successives, Perpignan finira par faire partie du royaume de France. Le Palais des Rois de Majorque restera donc en territoire français dans la région catalane.



Le Palais présente une architecture gothique, avec d’immenses colonnes et de grandes salles percées de vitraux. Les couleurs donnent une prestance toute particulière à l’édifice. Les tons chauds dominent, avec des murs jaunes et de la pierre rouge.



En conclusion de la visite du Palais, une salle réserve une exposition consacrée au grenat de Perpignan, exposition aussi riche en histoire qu’en plaisir des yeux.

Le Palais est relativement grand mais la visite ne prend tout de même pas plus de 2h. Nous avions donc encore tout notre après midi, que nous avons décidé de passer au bord de la mer.




Samedi 20 Juillet | le Bateau

Pour le dernier jour des vacances en Catalogne, on profite du bateau de beau-papa pour aller se promener en mer. Et puis ensuite, au programme : faire les “vrais vacanciers” qui ne font rien. Après-midi à la plage donc, à profiter de l’eau et du soleil avec un bouquin. On profite au calme de cette pause catalane, avant de rentrer à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *